Les cycles de Milankovitch

– Les positions des autres grosses planètes du système solaire (essentiellement Jupiter et Saturne) déforment l’orbite de la Terre qui sera plus ou moins ovale, et en conséquence la distance au soleil variera plus ou moins au cours de l’année (on parle de variation d’excentricité)
– De par la présence de la Lune qui tourne autour d’elle, son axe de rotation -qui rappelons nous, est incliné sur le plan de l’orbite- va un peu osciller, comme pour une toupie mal équilibrée, mais aussi se déplacer pour faire un grand tour dans l’espace -ce que l’on appelle la précession des équinoxes-. Dans quelques milliers d’année, l’étoile polaire qui indique le Nord ne sera plus celle que nous connaissons, et le moment de l’orbite où la Terre est la plus proche du soleil ne sera plus en Janvier mais se décalera en Février puis Mars, Avril, etc.
– Plus d’informations sur le site http://www.groupes.polymtl.ca/glq1100/milankovich/milankovich.html
Retour à la BD

Les commentaires sont fermés